Quelle est l’utilité d’une formation en intelligence artificielle ?

24 juin 2024

Ces dernières années, l’intelligence artificielle a tellement développé. Ce qui a permis d’accéder à des horizons infinis dans des domaines aussi variés comme la robotique, la modélisation, la programmation, la gestion des données, les mathématiques, etc. Selon les professionnels dans le domaine, la maîtrise de cet outil est une compétence essentielle à chaque étudiant. 

L’intelligence artificielle, un outil incontournable

Considérée comme un outil incontournable dans l’ensemble des métiers du numérique et de l’ingénierie, l’intelligence artificielle vous permet d’accéder à des débouchés professionnels importants. Vous êtes invités à vérifier via ce lien pour en avoir plus d’informations. Les ingénieurs ayant suivi des formations dans ce domaine bénéficient d’un grand niveau d’employabilité tout en étant capables de travailler au sein d’entreprises variées et innovantes.

Avez-vous vu cela : Quelle est la réglementation pour une agence de développement web à Rouen ?

Les classes préparatoires pour devenir un ingénieur en intelligence artificielle 

Pour maîtriser l’intelligence artificielle, il est important de suivre un cursus complet d’une durée de 5 ans qui se répartit comme suit : 2 années d’études en classe préparatoire et 3 ans en cycle d’ingénieur. 

Les formations proposées par ISEN sont classées en deux parties en classe préparatoire. Les classes préparatoires dites sécurisées, également connues sous le nom de “Maths Sup/ Maths Spé”, (MPSI / PSI) sont destinées aux bacheliers ayant suivi en première et terminale des enseignements de spécialité en mathématiques et sciences. Cette préparation a pour objectif d’approfondir les connaissances des étudiants, afin qu’ils puissent atteindre un niveau d’excellence. 

A lire également : Changer les pièces de votre Samsung : pourquoi opter pour les pièces détachées originales ?

Les classes préparatoires dites intégrées sont conçues pour développer les connaissances informatiques des étudiants, après l’obtention du baccalauréat. Cette préparation implique le suivi d’une solide formation scientifique classique en mathématiques et physique.

Les formations après les classes préparatoires

Après la classe préparatoire, l’étudiant doit se former pendant trois ans en cycle d’ingénieur. Cela comprend une première année de tronc commun et deux années de spécialisation. Peu importe l’option que l’étudiant choisit, l’intelligence artificielle fera désormais partie intégrante des formations délivrées. Les personnes habituées en programmation et en développement et appréciant la résolution de problèmes complexes, seront plus à l’aise à travailler sur l’intelligence artificielle. 

À l’issue du cursus, les apprenants seront en mesure de conduire et de manager les projets informatiques, de déployer des solutions Big Data, de maîtriser des algorithmes et des modèles prédictifs et d’utiliser les outils d’intelligence artificielle du marché.

Que comprend le programme de formation ? 

En première année du cycle d’ingénieur, la formation se concentre sur les fondamentaux de l’intelligence artificielle, c’est-à-dire :

  • L’introduction aux réseaux de neurones artificiels
  • Les algorithmes d’apprentissage supervisés et non supervisés
  • La perception (neurones artificiels et algorithmes d’apprentissage supervisé)

Arrivé en Master, les formations sont axées sur l’intelligence artificielle générative et sur le grand modèle de langage (LLM). À cela s’ajoutent l’architecture des transformers et génération de langage, les processus d’entraînement des grands modèles de langage, la science des données, les probabilités et statistiques, la conception des modèles d’apprentissage, etc. Les apprenants vont également comprendre les challenges et les limitations de l’intelligence artificielle générative. 

Les étudiants pourront choisir parmi de nombreuses options pour bénéficier de cours sur l’implémentation et l’optimisation IA sur des circuits embarqués. Parmi ces options, il y a entre autres l’option Systèmes embarqués, Smart Energy, Objects Connectés, etc.